>
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 jokes on you. (raujae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Date d'inscription : 15/02/2016
Messages : 19
Catégorie :
  • AS0
Présentation : prout
Fiche de liens : pouet pouet
Crédits : 99

MessageSujet: jokes on you. (raujae)   Lun 15 Fév - 22:35


•• IT'S BIGGER ON THE INSIDE



Comment appelle-t-on un squelette bavard ?

'Un os-parleur !'


Toi, individu lambda. Tu entends un bruit sourd alors que tu regardais un film sur ton holotech, tranquillement posé sur ton canapé. Une respiration étrange. Le crissement des griffes sur un mur. Un grognement. Tu as peur. Tu ne peux plus bouger, paralysé par cette sensation, par ce doute. Tu n'es pas seul dans la pièce. Dans l'ombre, il t'observe. Tu te lèves précipitamment, avec la soudaine envie de quitter ton domicile, tu trébuches sur une chaussette sale, tu aurais du ranger. Une main, des griffes, sortent de l'ombre pour se planter délicatement dans ton pull. Un rire sinistre résonne dans la pièce. Tu cries. Tu sursautes. Mais tu es sous son emprise, tu ne peux pas t'enfuir.

▬ Non, non s'il te plait ! PAS ENCORE.

Une voix rauque, malsaine s'éveille dans l'obscurité.

▬ ... Quelle est la blague à deux balles ? ...

Tu commences à pleurer, parce que tu n'en peux plus. Il squatte ton appartement miteux sur Shark IX depuis une semaine. Pourquoi tu as eu pitié de ce déchet sur patte ? Il était en boule dans la rue - déjà, il semblait beaucoup moins grand et moins effrayant.

▬ S'il te plait... Arrêtes...

Il tire sur ton pull et déboule de son coin d'ombre en ouvrant sa gigantesque bouche, pestilentielle. Tu es nez à nez avec l'abominable

▬ PAN PAN, s'exclame-t-il, la gueule grande ouverte, avec son espèce de langue dégoûtante qui ouvre sa propre bouche à son tour. On entend presque un petit rire strident qui émane de l'intérieur.

Tu sanglotes en silence, ravalant toutes les insultes que tu as envie de lui envoyer à cet instant. Non parce qu'il fait cinq têtes de plus que toi et qu'il a vraiment de grandes dents - et on ne parle pas des griffes - De toute manière, ça y est. Ça fait deux heures qu'il attend dans l'ombre, tu le sais. Qu'il réfléchit à sa prochaine blague. Et la mise en scène. Le style horrifique de la chose, ce n'est pas fais exprès. C'est naturel, avec la tronche qu'il se paie en permanence. Maintenant, tu es tranquille pendant quelques heures. Il te tapote l'épaule en continuant de rire et vas se vautrer sur le canapé. Ton canapé. Autant dire que tu n'as plus de place. Un vrai parasite. Allongé sur le ventre, il glisse comme une limace sur le cuir. Sa gigantesque queue se balance frénétiquement dans les airs - oui, ça signifie qu'il est content - Au final, il s'endort en position fœtal sur le divan, et toi, tu attends sur un tabouret à côté. Pourquoi ?



C'est la question que toutes les personnes qui ont un jour rencontrées Raujae se posent. Pourquoi un alien monstrueux comme lui existe ? Pourquoi-a-t-il un humour aussi naze ? Pourquoi sa voix ne va absolument pas avec son corps ? Pourquoi sa langue semble consciente et on jurerait qu'elle balance des mots par moment ? Pourquoi ce crâne ? Pourquoi il ne se prend pas tous les murs puisqu'il n'a pas d'yeux ? Pourquoi ?

Pour être sincère, Raujae ne se souvient pas quand cette manie de la blague lui est apparue. Faut pas lui en vouloir, il vit depuis tellement longtemps. Qui sait, peut-être qu'au début, sur la planète de son enfance dont il ne se souvient plus, il était un guerrier fort et fier, la terreur des roublards. Une chose est sûre, il n'était pas cette loque longiligne étalée sur le canapé d'un total inconnu. C'est un petit comique maintenant. Un artiste incompris qui vit au crochet des autres et de leur pitié. Il fait parfois la manche dans les ruelles du Capitole, même s'il fait peur à tout le monde. Et puis, parfois, il part en aventure avec son comparse, son seul et unique, celui qui ne le repousse jamais et rit toujours à ses blagues. Pour être ami avec Raujae, c'est simple. Il faut déjà avoir le cœur bien accroché, quand on le rencontre pour la première fois. Même s'il n'est absolument pas méchant, son physique surprenant fait fuir tout le monde. Vraiment tout le monde. Du coup, il traîne souvent dans les endroits sombres et essaye de se faufiler pour rencontrer des gens. Il est bon d'estimer que son espèce était une race de conquérant, de chasseurs. Il a tous les attributs physiques. Des griffes acérées, des dents dangereusement longues, des jambes longues, fines mais musclées - parce qu'il peut taper un sprint digne des plus grand prédateurs, sauf que lui, c'est pour rattraper un malheureux qui essaye de le fuir pour ses blagues - une queue dont le bout est comparable à une lance, même sa colonne vertébrale est parsemée d'étranges tubes qui sont probablement utiles pour tuer (en vrai, c'est son système respiratoire un peu bizarre.) Bref, Raujae pourrait être une véritable terreur dans la galaxie. MAIS. Il ne l'est pas. Super, non ?



Farceur, il n'en rate jamais une. Il est sur tous les fronts et passe le plus clair de son temps à chercher des blagues, quitte à faire pleurer son entourage. Car oui, il a un entourage, même restreint. Il fait des blagues nazes, joue des tours. C'est fatiguant, très fatiguant.  Doux, il ne faut pas se fier à son apparence, c'est un type (ou une chose) réellement gentil. Il ne ferait pas de mal à une mouche, ou alors, ça serait par une petite maladresse. Il ne se met que très rarement en colère, il préfère s'enfuir s'il y a une embrouille. Il se sert de sa rapidité et son agilité pour battre en retraite, oui. Ou raconter sa blague à Christine. Car oui, il peut littéralement marcher sur un plafond pour prendre un raccourci et tomber nez-à-nez avec sa cible et lui déballer sa blague ou juste prendre de ses nouvelles, parce qu'il est comme ça. Influençable, on peut vraiment lui vendre n'importe quoi. S'il rencontre une âme de leader qui lui vend la nécessité de marcher sur une patte en chantant une musique idiote, il le fera. Il ne fera pas des trucs trop extrêmes non plus, il a ses limites. Curieux, il adore les humains. Il voudrait bien savoir d'où ils sortent. Il les voit un peu comme les humains le voient. Il a envie d'explorer les choses, également. Les endroits, les êtres. Oui, les gens. Le corps des autres, ça l'intrigue. Ils sont si différents de lui, il soulèverait bien les jupes des filles juste pour voir, sans intentions mal placées. Pareil pour les messieurs, il a déjà arraché plus d'un caleçon, juste pour voir. Amical, il veut juste se faire des amis, quand il approche les gens la gueule grande ouverte, la langue sortie. Personne - ou très peu de gens - le comprennent vraiment. Alors quand il trouve quelqu'un qui ne le repousse pas, il lui est fidèle à vie. C'est rare, donc bon. Envahissant, il ne peut pas s'empêcher de squatter. D'être là. Il faut faire attention si on lui tend la main, il ne la lâchera plus et s'installera dans ton appart' dans l'heure qui suit. C'est pas méchant, il vit depuis tellement longtemps et n'a pratiquement jamais vécu autrement. Et puis, une fois installé, il fait tellement peur qu'on lui ordonne jamais de se casser, on lui propose plus un café, ou ce genre de choses. Alors lui, il pense que c'est la norme dans la galaxie. Désinvolte, il n'a pas honte de son mode de vie un peu bancale, de son humour qui ne fait rire que très peu de monde dans la galaxie, de son apparence. Bon, il avoue avec plaisir qu'il est pas facile à regarder, mais il est sympa alors ça devrait passer, non ? Bavard ça va avec les blagues incessantes, non ? Mais il ne fait pas QUE des blagues. Il aime bavarder. Beaucoup. C'est peut-être parce qu'il a pas franchement d'occasion pour débattre avec la populace, puisque tout le monde le fuit. Alors quand il trouve quelqu'un d'ouvert, il referme pas sa bouche avant un moment. Dépendant, dans le sens où il peut se débrouiller, vivre seul, mais il adore dépendre de quelqu'un quand même. On peut l'appeler parasite, peut-être. Mais lui, il est content. Parce qu'il se sent moins seul et qu'il a l'impression d'exister pour quelqu'un, même si ce quelqu'un en a marre. Lent, il ne réalise pas l'évidence immédiatement. Ça dépend des situations mais le sarcasme, par exemple, il lui faut un certain temps pour le comprendre.

 
•• MIND PALACE



▬ Son nom se prononce ROGER. Très important.

▬ Il adore faire des blagues, no shit. Mais il adore aussi écouter celles des autres. Même s'il est jaloux si un compétiteur vient à essayer de défier son art ultime

▬ En fait, si on veut, il se balade à poil tout le temps. Il a des vêtements mais bon, il a rien à cacher en réalité. Alors parfois, on peut le voir avec un t-shirt déchiré parce que son corps n'est pas adapté au concept même d'un vêtement, et un short qui lui couvre ses cuisses de poulet.

▬ Quand il est content, voir très heureux, il remue sa queue dans tous les sens. S'il est triste, il l'enroule autour de sa taille et s'en va dépérir dans un coin. C'est un peu une drama queen, à ses heures perdues.

▬ Il adore manger comme tout le monde. Il s'adapte à toutes les nourritures parce que son système digestif est en béton, c'est assez impressionnant.

▬ Il est un des derniers représentant de son espèce, sans même le savoir. Sa planète est lointaine et oubliée de la population active. Il l'a oublié aussi, alors bon; il juge personne. Il n'a pas une mauvaise mémoire mais se souvenir de quatre cent ans de vie, c'est pas possible. Il se souvient cependant à peu près des cent dernières années de sa vie.

▬ Sa langue est en réalité une sorte de parasite inhérente à sa race. (Ils ont - enfin, avaient - tous ça, Raujae n'est pas une exception) Le parasite a une conscience propre mais est relié à l'hôte. Ils pensent donc de la même façon mais peuvent s'exprimer différemment. Le parasite à l'intérieur de Raujae se prénomme Nik mais il reste très discret, pour le moment. Il se contente de rire avec son hôte ou de pousser des cris un peu suspects.

▬ Il n'a pas de yeux, alors comment ? Il possède des organes sensorielles extrêmement développés (certainement présent dans son énorme crâne) si bien qu'il est très sensible aux odeurs, aux sons, aux vibrations et aux changements de températures. Il se répère assez facilement dans les différents environnements, donc. Enfin, avec sa taille, il n'est pas rare qu'il se cogne la tête quelque part. D'ailleurs, il se déplace toujours courbé pour prévenir les dégâts. C'est devenu une habitude.

▬ Le concept de nuit et jour est superflu pour lui. Il dort n'importe quand et dérange les gens à n'importe quelle heure.

▬ Il peut respirer la même atmosphère que les humains et autres espèces. Merci aux tubes bizarres qu'il a sur le dos.

▬ Sa voix est rauque mais assez aigu. Comme une sorte de vieil homme très malsain.

▬ Son meilleur ami est très important pour lui. Ils forment même un gang. « Les terreurs de l'espace. » Enfin, il est souvent à la rue car leurs butins ne sont jamais extravagants.

▬ Il a un corps de super-prédateur, mais lui, il s'en sert simplement pour courir plus vite et pas arriver en retard à des trucs. Ou faire des blagues, bien sûr.

▬ Il essaye d'éviter l'Empire parce qu'il sait qu'il est bizarre et il veut pas déclencher de bagarres. Il passe pourtant beaucoup de temps au Capitole, parce qu'il aime bien les humains.

▬ Il a peur des minotaurs. C'est de la grosse concurrence à son gang en duo de guignoles de la galaxie.


RAUJAE
As0
CITIZEN
•• SURNOM;
le clown, le nuisible, le "oh putain de merde", "maman au secours", roro le blagueur, roger.
•• AGE;
quatre cent ans.
•• SEXE;
asexué.
•• SEXUALITÉ;
asexuel.
•• VIE SENTIMENTALE;
non existante, à son grand dam.
•• LIEU DE NAISSANCE;
une planète oubliée de la galaxie d'Ura. sans déconner, il a vraiment oublier le nom de sa planète d'origine.
•• LIEU DE VIE;
le Capitole. (pour le moment)
•• MÉTIER;
comique incompris membre d'un faux gang. vrai clochard.



•• PEAU;
noire intense, visqueuse comme une anguille, l'épiderme n'est pas commune. moins épaisse au niveau des articulations, elle est presque totalement absente sur l'abdomen, dévoilent un squelette tout aussi noir, si bien qu'on ne peut le différencier de la peau ordinaire qu'au toucher et il faut oser s'y aventurer les doigts.
•• YEUX;
dépourvu d'orbites et de globe oculaires, il aurait aimé avoir des yeux bleus, néanmoins.
•• CHEVEUX;
pas besoin d'une tignasse ravageuse quand on possède un dôme translucide qui laisse entrevoir un crâne démesuré et majestueux.
•• TAILLE;
deux mètre soixante lorsqu'il ne se courbe pas. Il se déplace très souvent le dos courbé, par habitude et mesure quelques centimètres de moins dans ces moments-là
•• POIDS;
bizarrement, il pèse pas bien lourd, le coquin, pour sa taille. Presque cent kilogrammes, à tout péter.
•• SIGNES PARTICULIERS;
il suffit de le regarder, on va dire qu'il ne passe pas inaperçu. Atypique comme être. Son corps est une arme en puissance mais le possesseur ne l'utilise jamais à des manières létales. C'est comme un bazooka dans les mains d'un koala, si ça fait des dégâts, c'est accidentel.
•• LET'S DO THE TIME WARP AGAIN


Date Stellaire 0230-009790-2364 | Capitole

▬ Tu sais d'où tu viens ?
▬ Nope.
▬ T'as quel âge ?
▬ Dans la fleur de l'âge ma couille.
▬ Pourquoi t'étais à la rue quand je t'ai trouvé ?
▬ Mauvais placement de mes crédits.
▬ Tu sais pourquoi t'as cette gueule ?
▬ Parce que mon père et ma mère ont fait le truc de la reproduction, très zarb. Tu vois, faut s'enfoncer les...
▬ NON. NON. Je veux pas savoir putain.
▬ Bah demandes pas alors. J'peux te poser une question moi ?
▬ Si c'est une blague, non. N'y penses même pas.
▬ Mais non ! Juste, tiens. Tires sur mon doigt.
▬ Putain j'me casse.


Et la porte se claque violemment. Il vient de se tirer de son propre appartement en te laissant tout seul. Tu restes figé, l'index pointé sur le mur devant toi, dans le vide. La queue vient s'enrouler autour de ta taille et tu baisses ta gigantesque boite crânienne. Mon pauvre petit Raujae. En même temps, il faut comprendre l'humain. Essayes, essayes de te mettre à sa place. En plus d'être intrusif de manière plutôt incroyable, dès le moment où l'altruiste t'as tendu la main dans une ruelle du Capitole, entre deux bars. Tu as accepté son aide et tu ne l'as plus lâché. Tu voilà, trois heures et dix blagues plus tard, seul dans son appartement. Un petit logement qui ne paye pas de mine mais toi tu n'as absolument rien pour le moment. Le vaisseau qui te sert de maison est ... Quelque part ? Ton pote est parti avec pour aller pêcher t'avait-il dit. Pêcher quoi ? T'en sais rien mais ça fait trois jours. Accroupi sur le canapé du propriétaire disparu, tu bouges la tête de droite à gauche, à la recherche d'une odeur, d'un bruit, d'une anomalie thermique, enfin quelque chose. Tu entends un bruit électronique venir de l'entrée. C'est la porte qui s'ouvre. Petit ricanement. Tu vas pouvoir reprendre tes escapades sur les terres de l'humour. Pour surprendre ton sauveur - et le remercier à ta manière - tu bondis au plafond, t'accrochant de tes griffes assez facilement. La queue s'est dénoué de ton squelette et elle remue dans les airs. Tu rampes jusqu'à la porte. Tes griffes laissent de petites traces sur le plafond mais tu t'en fous, un peu.

C'est maintenant, la porte s'ouvre, tu perçois un grincement. Tu tombes face à ton hôte en ouvrant les bras.

▬ J'savais que tu pouvais pas m'abandonner, humain Karl !

Un cri d'horreur vient te détruire l'organe sensoriel parfaitement réglé, si bien que tu ressens un léger trouble de l'équilibre, heureusement tu comptes sur ta queue qui se plante à terre pour te garder debout. Tu es sensible. L'horrible son s'arrête au moment où tu entends son corps tombé sur le sol, abruptement.

▬ Euh, Madame ?

Tu entends son cœur battre. Ton sauveur ne t'avait pas parlé de sa femme, ou sa sœur, ou sa fille. Bref. Tu préfères enjamber le corps de la pauvre demoiselle qui n'a pas manqué l’arrêt cardiaque et te casser de l'endroit. Manquerait plus qu'un alien soit accusé d'avoir agressé une humaine. T'en as des frisons sur les tubes vertébraux. Avec ta tronche, tu te feras incendier en moins de deux.

Tu te faufiles discrètement dans le couloir de l'immeuble et tu finis par sortir par une petite fenêtre ouverte. Tu arrives à passer in-extremis, heureusement que tu es fin. Tu sautes et atterris dans un buisson qui est malheureusement holographique, là pour décorer. Le choc dégage un bruit sourd et un pouffement de douleur de ta part. C'est que t'as pas vraiment de protection au niveau des fesses. Oh, tu aurais pu atterrir sur tes pattes avec ton agilité. Mais sautez dans un buisson, c'est tellement plus marrant. Enfin, te voilà à nouveau dans la rue. C'était trop beau pour être vrai, hein. Tu avances difficilement, laissant ta queue traîner au sol, les bras le long de ton corps démesuré. Toujours le dos courbé, évidemment. Tu espérais enfin un peu de stabilité avec ce sauveur humain. Au moins un mois de tranquillité, c'est généralement la durée de tes vacances improvisées chez les autres, avant d'être viré.

Mais non.

En plus, une blague te démange sérieusement le crâne depuis quelques minutes. Une horrible sensation. C'est ça ta vie. Tu erres. Parfois tu te retrouves avec ton meilleur ami de tout l'univers entier et plus rien ne vous arrête. Mais la plupart du temps, tu t'assoies en position fœtal dans la rue et tu attends que la vie passe. Ou alors tu trouves quelqu'un à hanter. T'aimes bien ta vie quand même. T'es un petit optimiste au fond. Il faut bien quand tu vois la réaction que tu provoques quand on te voit pour la première fois - tu veux bien blâmer l'effet de surprise pour la dame mais tout de même - Nik, ton parasite buccale émet un bruit, comme un sanglot. Lui aussi, il se sent seul.

▬ Faut que Leo revienne, murmures-tu en regardant le ciel de la station. Reviens steuplait, mec.

Comme une prière adressée à un dieu vraiment mais vraiment pas respectable.


•• FASCINATING


•• PSEUDO;  sha     •• SEXE;  f       •• AVATAR;  xenomorph ; alien  Darling   •• COMMENT T'ES VENU SUR BANG BRO ?; bro  omg     •• UN AVIS/SUGGESTION ?; ( ͡° ͜ʖ ͡°)( ͡° ͜ʖ ͡°)( ͡° ͜ʖ ͡°)( ͡° ͜ʖ ͡°)     •• DC ?; yes ( ͡° ͜ʖ ͡°)


Dernière édition par Raujae le Dim 21 Fév - 5:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 25/11/2015
Messages : 65
Catégorie :
  • AS0
Présentation : THE MACHINE
Fiche de liens : IRON FLOWER
Crédits : 14

MessageSujet: Re: jokes on you. (raujae)   Lun 15 Fév - 22:51

jtm








omg


fake plastic


heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 15/02/2016
Messages : 19
Catégorie :
  • AS0
Présentation : prout
Fiche de liens : pouet pouet
Crédits : 99

MessageSujet: Re: jokes on you. (raujae)   Lun 15 Fév - 22:52

omg omg



merci à renata pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 13/03/2015
Messages : 74
Catégorie :
  • AS0
Présentation : Assiduity makes all things easy
Fiche de liens : Family means nobody gets left behind
Crédits : 86

MessageSujet: Re: jokes on you. (raujae)   Mar 16 Fév - 23:44

ptn omg



   
Couleur d'Alcyone || •• darkcyan
   I have a place I can call my own
That's where I go til the night is gone
I travel my mind and into my heart
Nobody knows when I go that far
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-a-n-g.forumactif.org

Date d'inscription : 10/01/2016
Messages : 26
Catégorie :
  • Humain
Présentation : Trust
Fiche de liens : Simple Minds
Crédits : 81

MessageSujet: Re: jokes on you. (raujae)   Mar 16 Fév - 23:47

Trop stylé ce perso o/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 15/02/2016
Messages : 19
Catégorie :
  • AS0
Présentation : prout
Fiche de liens : pouet pouet
Crédits : 99

MessageSujet: Re: jokes on you. (raujae)   Mer 17 Fév - 11:27

merci abyss ♥️ eh bb



merci à renata pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 06/03/2015
Messages : 293
Catégorie :
  • Humain
Crédits : 191

MessageSujet: Re: jokes on you. (raujae)   Mer 17 Fév - 13:38

RAUJAE

Bienvenue sur BANG! Toi mon amour ♥️ Je te valide bb, tu es trop parfait.

omg  omg  omg  omg  omg  omg


       
• • •  


       ▬ INTRIGUE DU FORUM
       ▬ RELATIONS
       ▬ WIRENET
       ▬ JOURNAL DE RP
       ▬ LISTE DES MÉTIERS
       ▬ DEMANDES DE VAISSEAUX
       ▬ DEMANDES DE LOGEMENTS
       


       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-a-n-g.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: jokes on you. (raujae)   

Revenir en haut Aller en bas
 

jokes on you. (raujae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Réjean Houle
» Mutins, lutins [Libre]
» Private Jokes au Macdo
» 2 défaites pour le Canadiens 2 Victoires des iceCaps
» KOTE GINOU, BANM GINOU MWEN FOUT BOUKE AK JOEL E JAF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANG ! :: écrits :: fragments d'étoiles :: ceinture d'astéroïdes-