>
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Landslide Ft. Ark (Intrigue III#)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 236
Catégorie :
  • AS2
Présentation : //BRING OUT YOUR DEAD
Fiche de liens : //Y'ALL CUSTOMERS IN THE END

Crédits : 360

MessageSujet: Landslide Ft. Ark (Intrigue III#)   Lun 8 Fév - 21:56




/// Landslide(ft Ark)





"Une planète charmante!", s'répétait souvent Gustav, "Tout à fait charmante!"

Sigma XIII, petit astre noirâtre de la bordure intérieure, n'avait rien d'la planète idéale. Privée de toute végétation, elle s'était forgée une réputation de grande comète morte, industrielle, à demi-cachée dans l'ombre des autres entités spatiales du secteur. La vie, à vrai dire, n'y prenait pas facilement racine. Sigma, l'appelait-on, ou l'hostilité incarnée: surface rocailleuse, pluies acides, règlements de compte en tout genre et entrailles minières à moitié écroulées... A moins d'vouloir un ticket gratuit pour des s'maines de soin intensif au Medkit, difficile de trouver une quelconque raison de s'y rendre.
Gustav, lui, visitait pourtant l'caillou de façon hebdomadaire, si c'n'est presque quotidienne, lorsque son boulot lui demandait d'récoler les quelques cadavres laissés en vrac après une baston dans les mines. C'était une véritable poisse, comme si tous les mercenaires du coin s'décidaient encore et toujours à v'nir mourir sur le même bout de terrain. Question business, l'fossoyeur n'aurait pas rechigné à profiter un peu des paysages vert qu'offrait V-Solarii ou je-ne-sais-quelle autre planète agricole. Tout sauf Sigma, s'disait-il avant chaque contrat. Et devinez quoi? Fallait que ça tombe sur Sigma.

Quoiqu'il en soit, la situation n'avait rien d'un contrat habituel. Gustav, qui avait appris à refuser les missions les plus dangereuses au cours de sa carrière, n'avait aucunement l'envie de risquer sa vie pour un quelconque quidam de Vespea, et encore moins du Capitole. Il avait arrêté, tout ça et d'ailleurs, sa situation financière était assez stable pour permettre d'envoyer une petite poignée d'mission directement à la case poubelle.
Mais non. Cette-fois là, c'était différent. Il avait reçu un message holographique assez tôt dans la journée. A vrai dire, si il n'avait pas eût l'intense flemme de se lever, il n'y aurait sûrement pas prêté attention. Seulement voilà, affalé sur son bureau, son Pad professionnel lui avait semblé être le seul objet d’intérêt à portée de son bras. Et le message, bien sûr, en valait la peine.
On y voyait un gros carnage flou, des flots de sang, et, évidemment, Ark et ses Minotaurs. Merde alors, il n'l'avait pas prévu celle-là.  Gustav en avait presque recraché son thé. Si l'chef des Minotaurs faisaient une donzelle un poil testostéronée pour être crédible, le message avait au moins l'avantage d'être drôle. Ça changeait du reste des contrats qu'on lui envoyait. Puis c'était Ark, quoi. Un des rares autres aliens qui pourraient peut-être réussir à l'convaincre à se bouger sur Sigma et...
Justement. Avec la vieille qualité que s'payait le message holographique, le fossoyeur n'avait pas prêté attention à l'arrière plan rocheux sur lequel s'était laissé tombé l'alien cornu. Mais les coordonnées, elles, n'pouvaient pas mentir.

"Damnit, Ark, vraiment?" siffla t-il d'un ton faussement vexé.

***

Des grottes, des mines, des couloirs et encore des grottes. Si on lui avait posé la question, Gustav n'avait absolument aucune idée de c'qu'il foutait de ce côté d'la planète, ni de comment il était arrivé à progresser si loin en si peu de temps. Cela devait faire à peine d'heure qu'il suivait sans mot le petit cadrant de son Pad cassé, seule source lumineuse qu'il avait pensé à prendre avec lui avant de descendre du Thanatos. Du reste, il ne déduisait seulement qu'il s'était assez éloigné de l'entrée du complexe pour ne pas en trouver la sortie. Pas sans l'aide des Minotaurs, du moins.
Coup d’œil rapide sur le cadran lumineux. Enfin! Il ne lui restait plus que quelques minutes de marche pour arriver aux coordonnées qu'lui avaient envoyés Ark. Pour dire, il entendait déjà les acclamations victorieuses des quelques soldats restés avec leur chef. Le mort-vivant brava deux-trois couloirs, un grand hall naturel et quelques alcôves pour finalement atteindre la source du vacarme qui se faisait de plus en plus fort.
Arrivé dans la petite caverne excentrée sa tricorne pleine de terre, l'écorché s'para d'un grand sourire amusé.

"Alors Ark, j'ai cru comprendre que tu pouvais pas t'passer de moi?"

Derrière la grande silhouette massive à laquelle il s'était adressé, Gustav eût le temps d'apercevoir l'ampleur du carnage. Pour le coup, les Minotaurs s'étaient surpassés. Combien ils étaient là-dedans, dix? Quinze? Cent-cinquante? Il aurait bien râlé, mais c'était pour Ark, un des rares client pour lequel il n'comptait pas les heures de boulot.

"J'ai pas résisté à ton appel, une vraie sirène.", continua t-il, "T'as même réussi à me faire venir jusqu'à Sigma. Chapeau, l'artiste. Combien de temps tu me donnes pour me débarrasser de tout ce beau monde?" Il réajusta son vieux masque respiratoire. "Si on gère bien, j't'invite pour le thé."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LucilleNoxyCosplay/

Date d'inscription : 15/09/2015
Messages : 394
Catégorie :
  • AS3
Présentation : et mes cornes dans ta face.
Fiche de liens : horns is life.
Crédits : 325

MessageSujet: Re: Landslide Ft. Ark (Intrigue III#)   Mer 10 Fév - 23:07


Landslide


De la roche. De la pierre à perte de vue. Des couloirs fermés, une atmosphère étouffante. Du bout de ta botte recouverte de boue et colorée de quelques tâches rouges, tu appuies sur la joue poussiéreuse de l'homme sans vie. Tu soulèves légèrement son visage mortifié, les yeux révulsés et tu pousses un soupire. Franchement, quelle idée de vouloir régler ses comptes sur Sigma ? C'était si difficile que cela d'organiser un guets-apens sur ta belle station, qui n'est pas arrosée de pluies d'acides en permanence ? Des bordels, des ruelles un peu crasseuses, certes mais tu ne risque pas de suffoquer si tu as envie de prendre l'air à la surface. Ce rocher de la mort est un endroit que tu ne fréquentes pas souvent. Pourtant, c'est l'endroit de tous les dangers alors tu apprécies le charme rocailleux du lieux, pour le moment. Mais la bordure intérieure n'est pas ta destination favorite. Pour ce petit rendez-vous entre mercenaires, toi et ta petite équipe de sept Minotaurs, vous avez dû faire profil bas. Très bas, même. Les tunnels, le labyrinthe géant qu'est le complexe minier, c'était d'une grande aide. Mais rien que pour atterrir, le spatioport était rempli de vaisseaux impériaux, en quête de précieux minerais. Le fait est, que vous avez eu de la chance. Une chance avec un arrière-goût qui te reste en travers de la gorge, oui. Tu as eu vents des aventures de dame Lucre au Capitole. De sa loi. De sa purge des aliens. Et tu étais dans l'espace, te rendant sur Sigma quand tu as appris la nouvelle. Les membres de ton équipage ont eu réellement peur que tu crashes l'engin spatial, à force de frapper dans la ferraille du frêle vaisseaux que vous aviez emprunté sur Shark IX. Mais voilà, la foule de réfugié vous a permis d'entrer sans problème sur Sigma et de vous faufiler dans le complexe comme si de rien n'était. Fantastique, non ? Absolument pas. Chaque jour, l'Empire te donne une nouvelle raison de leur mettre des bâtons dans les roues. Même si ce n'est pas ton genre, tu commences à ressentir une rancœur personnelle contre Lucre et ses sbires. Alors, peut-être, oui, peut-être que le carnage que tu observes avec un regard las est le résultat de ta colère à l'encontre des événements récents.

Transfert, vous dites ? Certainement. Tu t'es complètement lâchés sur eux, et pas de la manière agréable, non. Celle qui laisse des membres arrachés, des traces de lasers sur les murs de la grotte, d'explosions au sol et une marre de sang proportionnellement grande au nombres de cadavres entassés devant toi. Tes narines s'ouvrent puis se referment à une cadence élévée. Tu as encore l'adrénaline qui imbibe ton cerveau d'une douce sensation. Des poings sont toujours fermés, les veines ressortent de sous ta peau grise. Les muscles sont tendus, chaud. Tu roules des épaules, les os craquent. Tu enjambes le corps à tes pieds pour te rapprocher du tas de cadavres devant. Tes hommes continuent d'essayer de nettoyer la zone. Une grotte, une petite caverne à la fin d'un tunnel sans fin. Sans issu. Un cul-de-sac fatal. Ils pensaient certainement pouvoir vous abattre, ici. Tuer Ark, le cornu le plus recherché par l'Empire. La bête n'offre pas sa nuque si facilement, malheureusement. Tout commençait par une négociation. Des tarifs que la bande de contrebandiers voulaient augmenter pour vous, les Minotaurs. Il fallait les comprendre, apparemment. Lucre veut votre tête, et ça met en péril toutes les petites bandes qui marchandent avec vous. Le leader avait commencé par un passivement agressif ; « Va falloir passer à la caisse si vous voulez continuer à faire affaire, les têtes à cornes. » Tu avais souris. Montrant toutes tes dents. Tes subalternes avaient immédiatement reconnus ce visage de méprise que tu réserves aux malheureux qui tentent de t'entuber. Les soupires ont été poussés par tes hommes. Pourquoi contrarier le boss, maintenant ? Encore une bagarre, hein ? On va encore se faire tirer dessus, qu'ils pensaient tous de ton côté. Et ils n'avaient pas tord. Tes Moros activés, tu as rapidement mis fin aux négociations.

L’œil émeraude glisse sur des caisses d'armes et de munitions, cachées derrière un rocher. De toute manière, à en juger par l'arsenal qu'ils avaient amenés dans la caverne plutôt spacieuse - vous êtes actuellement une dizaine d'aliens et d'humains, plus ou moins grand et vous arrivez à ne pas vous marchez dessus dans l'espace confiné - la bande de contrebandiers ne semblaient pas vouloir de négociations pacifistes. Tirer le premier, n'est-ce pas ?

Tu ressens une légère brûlure à l'épaule alors que le dernier corps est entassé. L'un de tes alliés, les gants plein de sang, le masque respiratoire sur le visage s'arrête à tes côtés, au niveau de ton épaule éraflée. « Boss, vous devriez montrer ça au doc. » dit-il d'un air inquiet. Le sang fait son petit chemin sur ton bras et se glisse même jusqu'à tes phalanges. Tu poses ta paluche sur sa tignasse rouge, l'humain se tasse sous la force de ton bras. « Oh, ça, c'est rien, juste une égratignure. » Ton souffle est soudainement assez lourd. Tes poumons n'arrivent plus à aspirer l'air assez nocifs de la caverne. La perte de sang n'arrange rien mais ce n'est pas une blessure bien grave pour toi. Tu attrapes le masque respiratoire qui pend à ta ceinture et plonge ton visage dedans. Quelques bouffées d'air pur et tu le replaces à ta taille. Tu es bien trop résistant pour être affaibli par une petite caverne poussiéreuse sous une planète terriblement mortelle. Tu ébouriffes les cheveux de ton minotaur avant d'ouvrir ta messagerie wirenet, via un Wire-Com. C'est grâce à lui que tu as enregistré ton message de détresse pour le zombie de l'espace, quelques temps auparavant.

En parlant du loup décomposé.

« Alors Ark, j'ai cru comprendre que tu pouvais pas t'passer de moi? » Ton sourire est carnassier quand tu entends la voix enraillé et à la fois étouffé du bon vieux Gustav. Tu te retournes instantanément, les bras ouverts. Tous les hommes sont en attente de tes ordres, à l'entrée de la grotte. « J'ai pas résisté à ton appel, une vraie sirène. T'as même réussi à me faire venir jusqu'à Sigma. Chapeau, l'artiste. Combien de temps tu me donnes pour me débarrasser de tout ce beau monde ? Si on gère bien, j't'invite pour le thé. » Un rire gras résonne dans la caverne. Il a finalement répondu présent à ton appel. Tu n'as jamais douté de son professionnalisme, mais tu sais pertinemment que Gustav n'est pas friand du danger. Et Sigma est la planète la plus hostile de la bordure intérieure.

« Nom d'une tentacule grillée, j't'ai pas senti arrivé ! Tu l'crois ça ! Ça doit être une première depuis qu'on s'connait. T'as pas pris une douche, au moins ? » Tu craches un peu de salive mêlée à du sang sur la droite avant de reprendre un rire gras tout en t’avançant vers l'être fripé. Avec une grande aise, tu passes ton bras par-dessus sa nuque et enveloppe ses épaules de tes muscles à nus. Tu le secoues un peu, tu es toujours très content de voir ton vieil ami. « T'as toujours aussi bonne mine, à ce que je vois. A en faire pâlir de jalousie nos amis morts ci-présents. » Tu fais attention à ne pas faire trébucher ton ami et son tricorne, tout en le conduisant plus près du tas de cadavres. « J'vais te donner un coup d'main, bien sûr. J'dirai qu'on a... » Tu regardes par-dessus vos épaules respectives pour chercher l'un de tes minotaurs du regard. Il te montre deux de ses doigts et tu acquiesces avec un sourire. « Deux bonnes heures, devant nous avant que ce charmant p'tit endroit soit rempli d'impériaux. » Depuis ton arrivée, tu ressens de légères secousses. Ce n'est pas franchement étonnant sur Sigma XIII, avec les pluies d'acides, les tremblements de terres ne sont probablement pas les pires déboires naturels que subissent les habitants des colonies. La roche tremble. « L'avantage de la politique de Lucre, c'est que nos amis humains ont un bordel pas possible à gérer, ça nous laisse le temps d'être invisible. » Tu le lâches et lui donne un coup de coude. Tu parles de la colonie, du spatioport, surchargées par l'exode forcée des aliens. Tu fais un signe de la tête à tes minotaurs et ils s'occupent immédiatement de ramener les armes des morts, ainsi que les caisses de munitions jusqu'à votre vaisseau. Vous êtes à présents seul à seul dans la caverne.



merci à renata pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 236
Catégorie :
  • AS2
Présentation : //BRING OUT YOUR DEAD
Fiche de liens : //Y'ALL CUSTOMERS IN THE END

Crédits : 360

MessageSujet: Re: Landslide Ft. Ark (Intrigue III#)   Jeu 25 Fév - 22:49




/// Landslide(ft Ark)





La grotte n'avait définitivement plus rien d'une simple caverne à métaux précieux.
Au travers de l'obscurité, Gustav discernait sans aucune peine un liquide rouge et visqueux se répandant lentement de part et d'autre de la scène. Il semblait gagner du terrain sur l'habituelle surface ruguese constituée de petits cristaux et de stalagmites glacées, un paysage qui aurait été définit comme « joli » si il n'avait pas été le témoin d'un véritable carnage. Les murs, couverts de traces de coups et d'impacts de balles, paraissaient avoir été le spectacle d'une guerre millénaire. Quant au tas de cadavre au centre de la petite pièce sans lumière, il n'avait plus l'aspect que d'un ramassis de vieux os, de boyaux et de muscles fumants. Damn. Si l'on ne connaissait pas la réputation des Minotaurs, on aurait cru s'trouver sur le tournage d'une holofiction d'horreur. Et à ce propos, le zombie en redingote ne dénotait  absolument pas du reste du joyeux tableau . Au moins, on restait dans le thème.
Un grand sourire s'était affiché sur c'qu'il restait d'visage du décomposé. Comme à son habitude, Ark lui avait lancé une pique bien trouvée sur son parfum, le genre de blague que seul le cornu pouvait réussir à faire sonner drôle dans toute la galaxie. Gustav, habitué à son humour , lui avait répondu tout en prenant un air de vieux bourgeois outré :

Tu sais-bien que c'est interdit par ma religion, Ark. Comment tu ferais pour m'reconnaitre, de toute façon ?"

La silhouette massive s'approcha d'lui et un bras se mit a secouer amicalement son épaule. Ark avait probablement oublié qu'il avait à faire à une crevette de l'espace et non à l'un d'ses soldats bodybuildés. Mais pour tout dire, depuis que Gus' était arrivé sur Sigma, le sol n'avait cessé de trembler : une secousse de plus ou de moins, c'n'était pas ce qui changerait la donne. Il réajusta une nouvelle fois son masque respiratoire – qu'il se ferait probablement rembourser à son r'tour – et remarqua le fil de sang noirâtre qui s'écoulait le long du bras du Minotaur. Le pauvre gars qui lui avait fait ça avait dû recevoir la raclée de sa vie. Ou pire, même.
Quoiqu'il en soit, l'écorché laissa échapper un rire éraillé lorsque le chef lui envoya une seconde pique:

" T'as bonne mine aussi, mon vieux. Et t'inquiètes pas, j'rends déjà tout le monde jaloux au Capitole."

Il repensa à la scène invraisemblable d'exode alien à laquelle il avait assisté quelques heures auparavant. Merde, alors. Les tensions entre humains et aliens étaient pt'être fortes, mais pas au point de virer la moitié de la population d'une planète. Pas d'doute que certains viendraient chercher refuge dans des coins aussi délabrés que Sigma. Il y avait vraiment d'quoi s'énerver et pour le coup, il ne s'était jamais senti aussi Minotaurs qu'à l'instant.
Ark, qui l'avait conduit jusqu'au tas de cadavres, lui proposa son aide pour s'débarrasser de tout le beau monde.

"Deux heures avant que les précieuses se ramènent ? On va dire qu'c'est faisable. " répondit-il, le pouce levé et un sourire tordu aux lèvres.

Il fit une petite analyse de la situation : le tas se composait au moins d'une dizaine d'aliens de toute sortes dont certains n'étaient reconnaissable que par un bras, une patte ou un vieil uniforme. Difficile de distinguer quoique ce soit  hormis quelques particularismes sans intérêts. Quant au reste du groupe, il était principalement humanoïde. Une tête à peu près conservée laissait entrevoir un homme, la quarantaine, un tatouage de mauvais goût recouvrant la moitié de son visage. Aucun individus ne portaient d'objets précieux, si c'n'est quelques armes difficilement revendables au marché noir.
Ark, qui commençait déjà à dégager la scène, profita du silence pour faire un commentaire sur la politique de Lucre. Tout l'monde devait être au courant, maintenant. Un exode, c'est jamais vraiment très discret. Gustav releva la tête, s'exprimant en secouant le bras qu'il venait d'ramasser:

"M'en parle pas, j'me suis fait viré du Capitole en plein transaction. A coup d'pieds, qui plus est ! J'ai eu d'la chance de pouvoir récupérer mon Thanathos en état de marche. T'imagines ? J'pense que les flics auraient pas survécu à l'odeur. "

Il souffla un rire que son satané masque étouffa.

"C'la étant-dit, si ils pouvaient s'occuper d'autr'chose que d'notre sort, ça serait pas d'refus... T'as entendu?"

Un petit boum avait retenti juste au dessus de leurs têtes. La terre trembla un peu, provoquant la chute d'un rideau de poussière grisâtre sur le sol de la grotte. Si ce n'était pas vraiment bon signe, Gustav leva les épaules et continua à s'occuper d'son job. Il sépara une dizaine de corps pour les aligner sur le sol, moyennant une marge d'une trentaine de centimètre entre chacun d'ses nouveaux clients. C'était l'moyen le plus facile pour s'débarrasser d'eux par la suite et, pour ne pas mentir, c'était surtout le moyen le plus propre. Par ailleurs, Gus' structurait toujours son boulot par étapes méthodiques. Tout l'contraire de ce qu'il était une fois son travail sorti du crâne.
Une autre secousse, plus forte, fit vibrer les parois de la grotte.

" Woh, j'espère qu'c'est du solide là dessus . Pas qu'j'aime pas les cailloux, mais si j'pouvais éviter d'en rencontrer un de trop près."

Sigma, quoi. La planète la plus capricieuse des deux systèmes solaires s'avérait être un véritable gruyère. C'était sûrement la faute de ces satanés pluies acides. Elles rendaient poreuses les pierres les plus dures, attaquant au passage le calcaire le plus tendre sur des kilomètres de galeries. Si jusque là l'opération s'était passée sans encombre, Gustav avait toute les raisons de s’inquiéter.

Mais quelle idée d'venir faire ça sur Sigma, aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LucilleNoxyCosplay/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Landslide Ft. Ark (Intrigue III#)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Landslide Ft. Ark (Intrigue III#)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANG ! :: Bordure Intérieure :: SIGMA XIII :: COMPLEXE MINIER-