>
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Pour une poignée de cadavres - PV Gustav

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Date d'inscription : 21/07/2015
Messages : 53
Catégorie :
  • Humain
Présentation : Another explosion in the universe
Fiche de liens : Répértoire de gens à qui ne surtout pas parler
Crédits : 100

MessageSujet: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Jeu 4 Fév - 19:06

J'étais complètement KO, un peu comme à mon habitude. Fatigue qui devenait vraiment extrême, combiné à une drogue synthétique qu'un Mino m'avait apporté comme moyen de paiement. Je savais que j'aurais du la revendre, putain cette merde ne me réussit pas, je marchais encore droit, mais mon esprit était perdu à mille galaxies d'ici. De plus ça tombait plutôt mal aujourd'hui j'avais un rendez-vous avec un Minotaur que j'avais pas revu depuis un moment déjà. Mon fournisseur de cobayes morts, oui certes j'avais un fournisseur différent pour chaque chose.

Ou est que j'avais déjà fixé le RDV? Pas chez moi en tout cas, je suis déjà surveillé de partout, et ces derniers temps mon cabinet était devenu le QG des Minotaurs blessés, il était pas question d'en plus faire des transactions ici. Sachant que mes idées sont toujours géniales j'avais surement fixé le rendez-vous dans un endroit public, après tout je récupérerai la marchandise après, il s'agissait juste de discussions, à moins que je n'avais zappé quelque chose? Bof tant pis.
Levant mon postérieur de mon canapé, j'enfilais mon casque dont je ne me séparais quasiment pas, puis direction le grand hall. Plus facile à dire qu'à faire. Mes yeux avaient du mal à se synchroniser avec l’interface numérique du casque, c'était encore pire maintenant, arriver jusqu'au grand hall allait être une odyssée, mais qu'importe. 

Titubant depuis chez moi, je ne savais même pas si j'avais bien fermé la porte ou non, bon qu'importe si je me fais voler je rachèterai. Tournant ma tête de droite à gauche pour voir si je me faisais suivre, bien que je ne voyais rien en réalité. Bon, gauche droite, l'une après l'autre et on marche à peu près correctement, ça finira bien par passer bordel. 

Après moult péripéties, j'arrivais enfin à ma destination. Maintenant il va falloir trouver le contact discrètement. Comment faire? Hmm.
Oh oui je sais.


"- GUSTAV, DÉSOLÉ DU RETARD T'ES OU PUTAIN?!"


Bien joué mec, bien joué, maintenant tu sais pourquoi t'as un doctorat. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 236
Catégorie :
  • AS2
Présentation : //BRING OUT YOUR DEAD
Fiche de liens : //Y'ALL CUSTOMERS IN THE END

Crédits : 360

MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Ven 5 Fév - 19:22





// Pour une poignée de cadavres(ft Boom)




L'écorché était assis sur une malle tout ce qu'il y avait de plus classique. Il avait passé sa journée à demi-enfermé dans l'Thanatos, attendant l'heure fatidique à laquelle il devrait se forcer à sortir de son antre. Damn , c'est qu'il l'aimait vraiment c'vaisseau , surtout avec une tasse d'eau chaude à la main et ses deux bottes affalées sur son bureau en vrac. Pour le dire autrement, c'était un peu tout le contraire du Capitole. Ça, c'était le genre d'endroit qui lui sortait par les yeux, surtout depuis qu'la plupart des magasins s'étaient décidés à le bannir du secteur. De ce fait, il n'y allait strictement que pour des questions de boulot. C'était d'ailleurs si rare qu'il se demandait si on mourrait bien là-bas ou si un pauvre type avait enfin trouvé le remède contre la faucheuse.
C'est que ça serait pas terrible pour son petit business, quand même. Et en parlant de Business, Gustav eût à peine le temps de finir son thé à la menthe qu'une sonnerie lui rappela l'existence de la dimension temporelle. Les pieds traînants, il sortit de son tas de ferraille préféré et attacha le masque qui lui servait de respirateur.

Le mec devait au moins être aussi barré qu'lui pour donner rendez-vous dans un lieu pareil. La malle, c'était ce qu'il avait trouvé de mieux pour n'pas passer pour un psychopathe errant. Tout le monde connaissait un peu sa tête dans l'coin - à force de refiler sa carte à tous les aliens susceptibles de commettre un meurtre- mais il avait décidé de la jouer pro. Le deal était simple, d'ailleurs. Il avait rencontré ce Boom par le biais des Minotaurs : un médecin, le genre à rafistoler correctement les troupes et à ne pas surcharger Gustav de boulot inutile. Doué, même. Doué et avec un sacré grain dans le crâne. Cela étant-dit, le cadavre n'avait pas vraiment de quoi juger qui que-ce-soit, surtout dans le cas d'un potentiel client dans le genre. De discussions en discussions, ils étaient même arrivés à un accord : Si Gustav se retrouvait avec quelques aliens intéressant sous la main, il n'avait qu'à s'en débarrasser en les jetant sous le scalpel de Boom. Un beau partenariat, n'est-il pas ?
Et l'voilà au capitole, assis sur une malle, s'amusant à effrayer les quelques passants curieux d'sa dégaine de putréfié. C'était devenu un running gag depuis le temps mais au moins, personne ne s'intéressait à la malle, ni se demandait d’où pouvait bien venir l'odeur. Gustav ajusta son masque qui commençait à sérieusement lui brûler la mâchoire.

« Ah, d'la camelote » avait-il marmonné d'une voix complètement éraillée.

Fallait qu'il pense à se débarrasser de ce genre de vieilleries, ça serait con de mourir comme ça. Il n'eut cependant pas le temps d'y plancher. La question de Boom avait été gueulée assez fort pour retentir jusqu'à l'autre bout du Capitole.

« ICI! » avait-il tenté de répondre avec la même portée, toujours nonchalamment assis sur sa caisse.

Il lui aurait suffit de regarder à droite ou même de se repérer à l'odeur légèrement envahissante qui se dégageait d'la rue. Peut-être que son fameux casque filtrait ce genre de chose, après tout.

«  Aha, j'ai bien cru que t'allais jamais te pointer, vieux .», il afficha un grand sourire commercial, « c'est que j'ai une cargaison qui va pas rester fraîche toute l'année. Par contre, t'aurais pas mieux que le centre de la galaxie pour en parler ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LucilleNoxyCosplay/

Date d'inscription : 06/09/2015
Messages : 4
Crédits : 30

MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Sam 6 Fév - 15:26


Suite aux récents évènements, la présence d'un alien AS2 est illégale sur la station. Vous avez été expulsés sur Vespea par navette afin de continuer vos activités.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 21/07/2015
Messages : 53
Catégorie :
  • Humain
Présentation : Another explosion in the universe
Fiche de liens : Répértoire de gens à qui ne surtout pas parler
Crédits : 100

MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Jeu 25 Fév - 14:40

Tout se passe d'une telle vitesse que j'avais pas directement capté ou l'on se trouvait. Ce n'est qu'après quelques heures que je revenais à moi en me rendant compte de la situation. Nous avions donc été expulsés bien. NON PAS BIEN, what the fuck?! Je suis un éminent docteur on peut pas m'expulser comme ça! Et on est ou là? Il est ou le cadavre ambulant, comment on fait pour la marchandise dont j'avais besoin?! Ils m'obligent donc à revenir sur la station avec une flotte de guerre et de tout détruire?! Le hic c'était que je n'avais pas de flotte, et j'étais un sois disant Impérial, merde.

Bon, pas de panique Boom tu vas t'en sortir. Mais comment? Aucune idée les gentils s'en sortent toujours, donc c'est bon c'est réglé il suffit juste de savoir comment et quand. 
Ah oui mais t'es pas gentil. T'es une ordure intersidérale. 
Marchant un peu partout je me rendais vite compte ou je me trouvais, Vespea un truc comme ça si je me souviens bien, j'étais déjà venu il y longtemps. C'est pas la porte d'à côté pour rentrer, bordel, il va en plus falloir trouver un vaisseau pour ce voyage, comment la situation à t-elle pu dégénérer si rapidement? Tout n'est que complot contre moi...

Au bout d'un bon quart d'heure de marche, j'apercevais un visage familier, j'étais simplement rentré au port spatial de Vespea, j'avais en clair fais un tour pour rien. Mais au moins mon contact était là.


"- Gustav, c'est quoi ce bordel on est a Vespea?!" 


Il fallait à tout prix retourner récupérer la marchandise. Et savoir pourquoi nous avions été expulsé. Bon certes j'étais défoncé, mais tout de même. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 236
Catégorie :
  • AS2
Présentation : //BRING OUT YOUR DEAD
Fiche de liens : //Y'ALL CUSTOMERS IN THE END

Crédits : 360

MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Mer 2 Mar - 16:46




// Pour une poignée de cadavres(ft Boom)




« M  erde, c'est quoi ce bordel ? » s'était marmonné Gustav, encore dans son monde.

Pour une fois, le cadavre était tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Virer les aliens du Capitole, tu parles d'une solution ! Il manquait plus que ça, toujours et encore créer des frontières. Ou séparer l'bien du mal, comme ils s'disent pour s'laver les mains. Quoiqu'il en soit, l'écorché n'en croyait pas ses yeux. Il était calmement resté assis sur sa caisse, interpellant une ou deux fois Boom du regard. Malgré l'casque, il supposait le medic tout aussi confus qu'lui.

« Bon, on fait quoi ? » balança t-il, la voix toujours plus enrouée, à l'adresse de l'impérial.

Ce n'est pas la voix de Boom qui lui répondit et, avant même qu'il ne puisse réagir, une main gantelée s'était emparée de son bras. Il s'leva en hâte, se retourna, prêt à balancer une vieille insulte. A quelques centimètres de lui se trouvait un agent du SSRC. Sa voix métallique, sans timbre, mentionna froidement la liste de ses droits. Bien sûr, n'y figurait pas d'rester tranquillement posé sur une malle remplie de cadavres. Ni même de pouvoir rester au Capitole.
Quelques insultes (et minutes) plus tard, lui et Boom étaient jetés dans un navette à départ pour Vespéa. Gustav, forcé de laisser le Thanatos dans cette saleté de complexe pro-humain, était remonté comme jamais.

« Ah les cons. Les cons. Qui leur donne le droit, d'abord ? Ils ont récupérés les corps à tous les coups. Trois aliens gelés en prime. Et le Thanatos. Les cons. »

Il faudrait vite penser à une magouille tordue pour récupérer l'vaisseau. Mais pour l'instant, il n'avaient pas d'autre choix que d'attendre dans cette satané navette officielle, entassés avec les autres aliens, comme si ils pensaient qu'il y aurait assez d'place pour tout ça sur la station de ravitaillement.
Boom, lui, était out. Complètement out. Arrivés à Vespéa, les deux complices avaient dû se perdre de vue et Gustav s'était décidé à aller râler au Spatio-Port, n'attendant pas une minute pour réclamer le transfert de son Thanatos à la station spatiale. Si il ne s'était pas calmé pour reprendre son souffle, il n'aurait qu'à peine remarquer le retour du Medic', visiblement aussi ravi qu'lui de la situation.

« Sérieusement, Boom, comment tu fais pour pas être au courant ? On a été viré du Capitole. Nouvelle politique de Lucre. Les aliens sont balancés dehors à coups de pied. »

Il vérifia rapidement son pad, attendant une quelconque nouvelle de son vaisseau.

« Écoute, j'peux pas faire grand chose sans le Thanatos. Soit j'arrive à récupérer mon bout d'feraille d'ici deux jours, soit on reste planté là jusqu'à ce que Vespéa veuille bien nous virer aussi.  Une chose est sure, on a aucune chance de retourner au Capitole.»

Il lança un regard exaspéré vers le grand écran annonçant l'arrivée de trois navettes supplémentaires.

« Damn. Si tu m'aides à récupérer mon vaisseau, je te trouve une livraison deux fois plus rare.  En attendant, je pense que pourrir l'administration d'Vespéa va un peu détendre ma vieille cervelle. Dis moi que tes papiers sont en règle, au moins.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LucilleNoxyCosplay/

Date d'inscription : 21/07/2015
Messages : 53
Catégorie :
  • Humain
Présentation : Another explosion in the universe
Fiche de liens : Répértoire de gens à qui ne surtout pas parler
Crédits : 100

MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Ven 1 Avr - 14:40

Écoutant attentivement ce qu'il me racontait j'en revenais toujours pas. Putain apprendre que Lucre était encore en vie m'en bouchait un coin! Eh, non plutôt savoir qu'elle mène à présent une politique aussi répressive me bouche le second coin! Ça se dit pas? Peut-être que si? D'ailleurs ça vient d'ou cette expression se boucher un coin? Peut-être de ces êtres qui se bouchent les fesses pour mieux hiberner? Merde Boom reprends-toi c'est pas le moment d'y penser, t'as été jeté dehors avec l'autre Gus' le jeu de mot était presque parfait, bref.

Non seulement ils avaient donc piqué la cargaison mais en plus ils lui ont piqué le vaisseau, et j'ai plus personne pour me rapprovisionner je fais comment moi?! J'ai beau avoir tout le fric de l'univers si je ne même pas payer, je suis dans la merde, BORDEL LUCRE VIEILLE PEAU.
Réfléchis Boom, réfléchis, t'es un génie après tout, tu vas trouver un moyen discret d'arranger tout ce malentendu. Mais à vrai dire, plus j'y réfléchissais plus je bouillonnais, si les aliens sont maintenant virés, tout mon business de soin des Minotaur va partir en big bang, NON! MERDE!

Ils n'ont même pas cherché à connaitre mon identité sous mes habits, donc j'ai été considéré comme un alien, c'était probablement vu mon état. Fouillant rapidement mes poches, je retrouvais mes papiers de résident Impérial, mais surtout un badge qui allait peut-être nous sauver, après tout même si j'ai tendance à l'oublier je suis encore le médecin en chef du plus grand vaisseau Impérial, j'ai des contacts, je pourrais peut-être contacter ce foutu amiral pour qu'il nous aide. Ou alors mauvais plan...
J'étais déjà sous surveillance au Capitole, ils doivent savoir que je rafistole illégalement les troupes ennemis. J'avais donc une certaine réputation dans les deux camps, et c'était peut-être l’occasion rêvée d'accomplir un projet fou et me tirer du Capitole. Mais oui j'ai une idée! J'aurais du y penser direct!

M’élançant à la poursuite de Gustav, avec une idée bien précise, je le rattrapais rapidement.

"- Gustav, j'ai l'idée du siècle, mais je vais avoir besoin de ton aide car ça ne vas pas être simple."

Lui faisant signe de s'éloigner de toute personne susceptible de nous espionner je trouvais un petit coin ou l'on pouvait discuter tranquillement.

"- Bon, je ne sais pas ce qui se passe au Capitole, faut dire que moi et la politique ça fait beaucoup, je ne vis que pour le fric et la science. Alors voilà mon plan, on va pouvoir récuperer ton vaisseau grâce à une petite chose."

Lui montrant alors mon badge, j’enchaînais directement derrière.

"Peut-être que ça ne vas pas te plaire, mais va falloir buter un soldat Impérial, ou un n'importe qui ayant une armure complète qui peut te cacher, on piquera également ses papiers, pour ce qui est du contrôle d'identité ne t'inquiète pas je vais gérer la chose, notre objectif est de revenir au Capitole reprendre ton vaisseau, ça ne va pas être trop compliqué, mais on va rapidement se faire griller, ce que je veux moi c'est que tu m'aide à m'échapper quand ça chauffera pour mes fesses, j'en ai rien à branler de Lucre, du Tenebris et de tout les connards j'ai déjà éparpillé mon fric à travers divers réseau de la galaxie, et puis je suis déjà dans l'illégalité, je compte simplement sur toi pour m'aider à fuir dans ton vaisseau on se quittera après. Si t'es d'accord, il ne nous reste plus qu'à nous mettre au boulot et aller défoncer un petit Impérial?"

Si la politique répressive de Lucre était vraiment en place, je n'avais plus ma place au Capitole, toucher un gros salaire en tant que médecin en chef c'est cool, mais toucher le quadruple dans l'illégalité était encore mieux, le choix était vite fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 30/11/2015
Messages : 236
Catégorie :
  • AS2
Présentation : //BRING OUT YOUR DEAD
Fiche de liens : //Y'ALL CUSTOMERS IN THE END

Crédits : 360

MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Lun 18 Avr - 0:38





// Pour une poignée de cadavres(ft Boom)




une vieille carcasse. Voilà ce qu'il était. Ni un guerrier, ni un rebelle, ni un justicier de la cause alien : Gustav était avant tout et resterait une vieux tas d'os. La situation avait beau être révoltante, la question d'une insurrection vouée à l'échec ne se posait même pas. Si Lucre avait décidé d'appliquer sa soi-disant politique anti-alien, soit ! Personne n'aurait le pouvoir de l'en empêcher. Tout le système solaire savait que les tensions latentes qui régnaient dans la Bordure n'étaient qu'un avant de goût de ce qui pouvait les attendre. Alors, à ce compte là, il n'était pas question que le fossoyeur repose les pieds au Capitole. C'était bien trop dangereux. Trop risqué. "Allez, l'Thanatos s'en sortira". Peut-être même que le medic' pourrait retourner sans problème chez ces crétins d'humains et l'récupérer. Une chose était sûre, c'était que d'ici-là, Gustav comptait bel et bien rester en un seul et unique morceau.
« Réfléchis, Gus ». Il devait bien y avoir un autre moyen. Quelqu'chose qui n'impliquait ni meurtre, ni strangulation clandestine, ni d'finir ses jours dans je-ne-sais-quelle prison de Vespéa. Gustav avait déjà testé les cellules décrépies d'la station, un souvenir aussi agréable que le tête à tête avec le mercenaire d'Aquilae qui l'y avait mené.
Mais merde alors... Il ne pouvait pas laisser Boom galérer dans son coin.

A l'écart de la foule, Gustav tenta rapidement de remettre en ordre ses pensées. L'idée du siècle, l'idée du siècle... C'était surtout une idée à se retrouver dans un nid d'emmerdes. Le tact, c'était d'le dire de façon à éviter toutes les galères. Boom avait toujours été un mec de confiance. Louche, étrange et un peu fou, mais d'confiance. Son discours fini, le cadavre n'avait pas d'autre choix que d'essayer de démêler calmement la situation :

« Le Capitole ? Hors de question. T'es peut-être pas un Alien, mais si je vais là-bas, j'suis carrément mort. Et v'nant d'un tas de chair en décomposition, j't'assure que c'est pas une situation de rêve. »

Sa voix rocailleuse se changea en une toux soudaine, son masque défaillant tentant de prendre le dessus. Il s'éclaircit la gorge et continua:

« Écoute, si tu veux y retourner, je peux pas t'en empêcher. Mais j'ai des contacts là-bas, ça sert à rien d'se mettre en danger. Me faudrait juste l'accès à un Pad officiel. De là, j'peux peut-être récupérer les infos sur l'emplacement et l'état d'mon vaisseau.  J'aviserai par la suite.»

Dit comme ça, le meurtre semblait toujours de mise. Si Boom était prêt à se salir les mains à sa place, Gustav n'avait pas grand chose à redire. Après tout, il avait toujours de quoi faire disparaître toute trace d'activité criminelle. C'était ça ou rien.

« Quitte à être dans l'illégalité, on pourrait récupérer un bon paquet d'crédits dans l'affaire. Si tu comptes vraiment te lancer dans une vendetta contre les agents de Lucre, t'en auras bien besoin. Surtout pour fuir loin. Déjà qu'on se fait virer quand on a pas la bonne gueule, alors quand on est un humain à la limite de la trahison... »

Tout en jetant un coup d’œil à la foule grondant en arrière plan, Gustav chercha du regard les deux-trois gardes du SSRC postés dans la station. Avec un peu de chance, il leur serait facile d'atteindre les locaux improvisés des forces de l'ordre, de s'emparer d'un de leur Pad et de repartir en sifflotant. Dans le cas d'une éventuelle altercation, Boom et lui devrait juste improviser à coup de blasters. Même si cette perspective n'enchantait guère le fossoyeur – c'est que ça pourrait nuire à son commerce – c'était le meilleur moyen d's'en sortir en récupérant tout l'attirail du Thanathos et, avec de la chance, la cargaison dont il aurait bien aimé s'débarasser quelques heures plus tôt.

«Tu vois la structure en verre, là-bas ? J'pense que c'est les locaux mis en place pour gérer les vagues de réfugiés. Du moins, je les ai jamais vu avant. Si on arrive à s'infiltrer là-dedans et à repartir avec un Pad....Bingo. Le Thanathos, la cargaison et les crédits sont dans nos poches. C'est ça ou le Capitole. Tu me suis ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LucilleNoxyCosplay/

Date d'inscription : 21/07/2015
Messages : 53
Catégorie :
  • Humain
Présentation : Another explosion in the universe
Fiche de liens : Répértoire de gens à qui ne surtout pas parler
Crédits : 100

MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   Jeu 28 Avr - 18:33

Alors il n'était pas suicidaire, c'était surement parce que c'était déjà un cadavre? Mais non crétin c'est pas un mort vivant, ah oui oui oui. Et peut-être que je m'étais un peu emporté, c'vrai quoi la stratégie à jamais été mon fort, et puis l'infiltration sur le capitole comme je le pressentais était probablement une mauvaise idée. Après tout Gus lui avait plus l'habitude que moi de ce genre de chose. Moi je sais comment m'infiltrer dans les corps des aliens, une longue pause dans ton esprit...
Merde il faut surtout pas sortir ça de son contexte, scalpel, scalpel! Bref Boom reprend toi, la c'est un truc sérieux, oui certes t'avais horreur de ce mot, mais va falloir le rester pendant un petit bout de temps pour s'en sortir. 

Tu l'écoutais parler, il lui faudrait juste l’accès à un pad officiel, ah! Mais c'est facile ça. Regardant autour de vous, tu repérais plusieurs agents de la SSRC, et qui dit agents, dit pad, mais quelle logique Boom, tu devrais avoir un prix pour ça. Bon sérieux, sérieux. Tu écoutais Gus parler à nouveau. Quitte à être dans l'illégalité? Mais t'es déjà dans l'illégalité depuis un bout de temps donc ça ne change pas grand chose pour toi. Sauf que cette fois-ci va falloir tuer quelques bougres, tu voyais déjà des affiches dans l'univers entier avec un reward sur ta tête, calamity Boom, ou Boom the kid. Non, non reprend toi putain! 
Suivant le geste de Gus, il te montrait une grande structure en verre, et disait qu'il s'agissait des locaux pour les vagues de réfugiés, on devait donc s'infiltrer la dedans hmm, mais, mais, mais OUI!

"- Mais rien de plus simple, j'ai toujours mon badge d'officier médical impérial, je pense qu'ils ont besoin d'un toubib pour gérer la situation et vérifier l'état sanitaire des réfugiés, un médecin n'est jamais de trop dans un endroit comme celui-ci, et puis vu mon rang, je pense disposer de plus de libertés que tout autre larbin. Une fois à l'intérieur, je m'arrange pour piquer un pad et je te rejoins."

Waouh, tu avais dis ça comme si ça coulait de source, impressionnant, et ça semblait moins risqué que ton premier plan, à voir maintenant la réaction de ton nouveau collègue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour une poignée de cadavres - PV Gustav   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour une poignée de cadavres - PV Gustav

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour une poignée de Yen [Andrea]
» Pour une poignée de Whiskas...
» Pour une poignée de pièces d'or...
» Pour une poignée de dollars (recherche de rp non terminée)
» Pour une poigné de pépites...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANG ! :: Bordure Intérieure :: VESPEA-