>
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 BITCH BETTER HAVE MY MONEY - mortimer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: BITCH BETTER HAVE MY MONEY - mortimer.   Jeu 30 Juil - 3:15


•• IT'S BIGGER ON THE INSIDE

« Père Mortimer, raconte no-
- Ta gueule. »

Mortimer, c'est un connard.
Que le mot soit lancé.

Sachez qu'il n'est pas quelqu'un qui possède les mots : "compréhension" et "empathie" dans son dictionnaire. Vous avez vos problèmes, il a les siens. Tout ce qui ne touche pas de près ou de loin à son petit nombril, il en a rien à faire. Aussi simple que cela. Le respect ? Il marche dessus chaque fois qu'il pose le pied par terre en se réveillant. Il n'est pas du genre à se chercher des amis, il faut dire qui voudrait être ami avec lui ? Tout ce qu'il souhaite, lui, c'est avoir quelqu'un à qui parler. Du moins, tant que l'individu en question est doté d'une ouïe fonctionnelle, il parlera. L'art de s'envoyer des fleurs, Mortimer en est l'ambassadeur. Brasser de l'air comme un roi avec l'organe qui lui sert de communication, c'est son domaine. S'il vous énerve avec sa parole, je vous laisse imaginez le reste. Car c'est l'enfoiré de service. C'est le genre de mec qui ne fera que vous en faire baver, de manière subtile et vicieuse. Si la parole ne vous suffit pas, il trouvera un moyen de s'amuser autrement. N'ayez pas d'estime pour lui, d'ailleurs, ne lui en portez jamais, n'attendez rien d'équitable venant de cet idiot, s'il a la possibilité de vous la mettre à l'envers dès que vous avez le dos tourné. Ne vous inquiétez pas. Il le fera. C'est promis.


« C'est l'histoire d'un hippo, qui campe.
T'as compris ?! L'Hippocampe !

- Putain mais même ton humour est dégueulasse. »

N'accordant que très peu d'intérêt aux personnes qui l'entourent, il se trouve être vite ennuyé des gens. Contentez-vous de n'être jamais assez idiot pour croire à ses balivernes et vous serez sauvés de Mortimer. Ne révélez rien du tout, même pas un indice sur ce que vous cachez. N'en parlez pas quand vous êtes dehors. Il est partout. Du moins... L'est-il vraiment finalement ? Pas vraiment non. Paresseux comme personne, s'il n'a pas la puce à l'oreille en vous voyant, si vous n'avez pas l'air suspicieux à ses yeux, vous êtes sauvés il ne sortira pas de sa chambre d'hôtel ou du bordel du coin pour savoir quel vilain secret vous cachez. Pour attirer un regard admirable de la part du blond, il faut être beaucoup plus pire que lui. « Comprenez, les aigles ne volent pas avec les pigeons. » Il est très spécial dans son genre. Peut-être un peu trop d'ailleurs. Attentif, il est très calculateur et même si son cerveau est la plupart du temps perché, il réfléchit un peu trop. Très susceptible et impulsif. C'est un peu jouer à la roulette russe quand vous êtes avec ce connard. Vous savez jamais sur quoi vous allez tomber.

Concrètement, il vous fera chier jusqu'à ce que vous mourriez, encore, encore, encore, encore, encore et encore.

•• MIND PALACE


• Si votre prénom rime avec pognon, vous être littéralement dans la merde, c'est certain. Il se fera de la thune sur votre dos. Vous aurez peut-être même le droit à un merci de ça part après. • Fréquentant les boîtes de strip-tease ainsi que les bordels et les prostitués, je pourrais parier que les jeunes d'aujourd'hui veulent devenir comme lui plus tard. C'est un exemple pour cette génération. Faites-en votre roi. • Ses lunettes et lui, c'est une grande histoire d'amour. Il les porte depuis qu'il est a trouvé par terre étant gamin. 19 ans ensemble et leur amour est toujours aussi passionnel qu'avant. • A l'air sociable mais, concrètement, il en a rien à taper de vous. • Si vous ne souhaitez pas qu'il vous crache dessus, évitez de le réveiller le matin, attendez plutôt l'après-midi. • Déteste les personnes qui ont un air innocent, il a juste envie de les détruire. Réellement. Du genre, ça le fait gerber. • A fait beaucoup de choses sales. Très. Très. Très. Très sales. • Fait généralement des blagues nulles qui ne font rire que lui. • Donne des surnoms débiles aux personnes qu'il connait. • Si vous ne le trouvez pas, chercher dans une boîte de strip-tease, il sera certainement en train d'essayer de toucher la danseuse ou le danseur. • Il a beaucoup de mal à écrire.
•• SURNOM;
Mortimer.
•• AGE;
26 ans.
•• SEXE;
Masculin.
•• SEXUALITÉ;
Pansexuel.
•• VIE SENTIMENTALE;
Célibataire.
•• LIEU DE NAISSANCE;
Nel Prilla.
•• LIEU DE VIE;
Les hôtels sont ses demeures.
•• MÉTIER;
Informateur.

•• PEAU;
Blanc, enfin après, tout dépend s'il bronze. Il entretient sa peau, oui mesdames et messieurs !
•• YEUX;
Franchement. Même lui il sait pas. Disons noir, à cause des lunettes.
•• CHEVEUX;
C'est d'la blonde bébé.
•• TAILLE;
Il est grand. Grand. GRAND.
•• POIDS;
Il vous dira qu'il est musclé c'est tout.
•• SIGNES PARTICULIERS;
Il a des cicatrices sur son corps et il porte tout le temps ses lunettes.
•• LET'S DO THE TIME WARP AGAIN

∞ Cause here I sit in Lucifer’s den
Just choosing to sin. ∞

« think your shit is dope ;
all you're gonna get is smoked. »

Bien trop petit pour se souvenir de quelque chose. Savoir à quoi pouvait ressembler tes créateurs attisait ta curiosité. T'y penses de temps en temps sans vraiment t'attarder sur le sujet. Une seconde ou deux, sans plus. Andrea. Est-ce réellement ton prénom ? Tu ne connais même pas ta vraie date de naissance, la seule chose dont tu es certain, c'est que tu as aujourd'hui 26 ans. Nel Prilla et ses rues nauséabondes t'avaient adoptés en premières.

- T'avais une gueule d'amour,
tu f'sais pitier,
assis dans la rue,
ou à faire les poubelles.


Andrea. Andrea. Andrea. Ce prénom qui résonne dans ton crâne. Pourquoi ? Alors que tu n'as aucun souvenir, ce prénom reste ancré dans ton cerveau. La seule chose dont tu savais à ton propos n'était que ça. Tu avais survécu, tu avais seulement 8 ans et tu étais certainement plus mature que les 3/4 des habitants de Nel Prilla. Quand tu avais de la chance et du courage, tu arrivais à voler des broutilles pour te nourrir. En c'temps là, tu puais la mort. Littéralement. Tes cheveux blonds ? La saleté avait fait son travail avec ces derniers mais, même si tu étais sale, maigre et grincheux. Tu avais la tête sur les épaules. Pour un gamin comme toi, ce qui te gardait en vie, c'était cette rage. D'ailleurs, personne n'est au courant de ton enfance, après tout, tu ne cherches pas de la compassion, encore moins de la sympathie. Tu n'en as pas eu quand tu étais enfant, alors pourquoi en aurais-tu besoin aujourd'hui ? Tu évites ces regards remplient de tristesse et surtout les genres de phrase de ce genre. "Je comprends totalement ce que tu pouvais ressentir." C'est certain, si t'aurais entendu cette phrase sortir de la bouche de quelqu'un, tu ne te serais pas retenu de leur faire bouffer ce qui leur sert de dentition.

T'oublieras pas qu'à cette époque, tu n'étais qu'un petit enfant triste mais fier. Tu portais déjà quelques cicatrices sur ton torse. Ce que tu avais peur c'était que tout s'arrête, que tu termines agonisant dans ces foutues ruelles dont tu connaissais chaque recoin. Tu voulais vivre. Même avec deux-trois conneries, tu avais l'impression que tu pouvais en faire quelque chose qui pouvait avoir une valeur. Un rien pouvait te remonter le moral. C'était ça ta jeunesse. Puis un jour, tu te fais recueillir par des mercenaires.

« Regard' moi le lui, il m'a volé l'gamin. » A ce moment-là, tu pensais que tout allait s'arrêter. Tu n'avais même pas voulu le voler. Tu avais simplement ramassé cette paire de lunettes noires au sol, qu'il t'avait directement attrapé par ta tignasse blonde. Si cela faisait mal ? Pas du tout, la vie était bien plus violente que cet idiot arrogant mais, t'avais bien trop peur de vivre ton cauchemar pour ouvrir ce qui te servait de bouche. Alors, tu ne disais rien, tu subissais sans broncher. Alors que tu te forçais à garder tes yeux ouverts, le défiant rien qu'un peu. Idiot, à ton âge tu ne faisais même pas peur à une mouche. Mais bizarrement, tu ne sentais plus ses mains mêlées à tes cheveux. Un sourire, c'était ce qu'il t'avait offert. Pendant deux secondes tu étais resté là sans bouger. Il n'avait même pas reprit ses lunettes. Sans vraiment comprendre pourquoi, ni comment. Cette haine que tu abritais, avait disparue pour un petit laps de temps. Tu t'étais mis à lui courir après jusqu'à pouvoir le rattraper. Lui attrapant la jambe tu lèves ton regard vers lui. Un appel au secours certainement. « An...And-Andreaaaaaa... » T'avais fini par dire difficilement. Tu avais du mal à parler en ce temps-là, il faut dire que tu n'avais jamais réellement ouvert la bouche pour parler. L'homme en question te regardait sans vraiment comprendre ce que tu voulais alors, pour l'aider un peu plus, tu pointais ton index vers ton visage, abordant regard presque apeuré. Tu voulais tellement te faire comprendre que tu n'arrêtais pas de répéter ce prénom tout en te pointant du doigt. « Mortimer. » Arrêtant tes tentatives de communication, tu penches ta tête sur le côté, d'un air interrogatif. Tu examines et cherche à comprendre les paroles de ce dernier. « A partir d'maintenant, s'tu veux rester 'vec moi, t'seras Mortimer. » Hochant la tête comme un idiot, tu souris. Cela devait être la première fois d'ailleurs. Avant de reprendre le pas, il avait prit le temps de déposer sur ton nez les lunettes que tu avais trouvées. C'est comme ça que Mortimer était né.


The snowflakes fall on the rooftop
Gently as your touch can be.


Te faire "adopter" par ces mercenaires, c'était comme un gilet de sauvetage pour toi. Ils évitaient que tu continues de vivre dans cette noirceur et cette solitude, les rencontrer évitaient aussi que tu termines encore plus mal que ce que tu étais déjà. Joyeux et impatient, tu ne voulais qu'une chose, c'était qu'avec tes nouveaux camarades, vous partiez pour d'autres aventures. Tu étais encore bien jeune, tu n'avais pas conscience des actes qu'ils faisaient. Pour toi, c'était normal. A chaque fois qu'ils réussissaient leurs "missions", tu étais heureux pour eux. Généralement tu ne pensais pas aux actes et aux crimes qu'ils avaient commis, tu ne te doutais pas qu'ils tuaient, volaient, torturaient pour de l'argent. Même si à chaque fois tu avais le ventre bien tendu, tu ne te demandais pas d'où cette nourriture provenaient ou si c'était avec de l'argent sale qu'elle avait été achetée. Tu souriais, cet air angélique t'allais bien. Il faut dire que tu étais fier. Fier de vivre. Mais à quel prix ? Tu n'étais pas du tout existentiel au groupe. Tu n'avais rien de spécial. Quand bien même, ils t'avaient prit sous leurs ailes, tu étais la mascotte du groupe. Sans comprendre pourquoi, à chaque fois que tu avais un problème, tu te retrouvais toujours fourrer dans les pieds d'un des membres. Tu avais le chic pour toujours t'agripper aux vêtements des gens. T'étais une sang-sue. Mais une sang-sue qu'on veut garder prêt de nous. Tu faisais des caprices, tu savais que tu pouvais avoir tout ce que tu souhaitais, simplement en poussant de petits bruits avec ton regard de chien battu. On ne pouvait rien te refuser. Tu l'avais compris et tu usais de cela pour arriver à tes fins.

Quand tu commençais à grandir un peu, ils te prenaient avec eux pour des missions, ce que tu devais faire était simple. Tu devais reprendre cette facette triste et faible, tu devais devenir inutile. Invisible. Comme-ci tu redevenais seul. Assis dans une ruelle à côté d'une maison, d'un bar, ou je ne sais quoi. Tu étais les oreilles de tes tuteurs, une taupe, une fouine. Et généralement, personne ne faisait attention à un enfant. Surtout un enfant dont on peut facilement dire qu'il va crever. Si seulement ils pouvaient savoir la vérité. Que sous ce regard triste, tu ne pensais qu'à une chose : Le plat que tu allais choisir de déguster une fois la mission accomplie.

Ice crystals are singing your name
You are my flamed golden heart.


Les années passent, tu es maintenant adulte. Dix-huit ans, peut-être un peu plus. Dans tout les cas, c'est à partir de ce moment-là que tu as trouvé un intérêt pour les femmes, l'alcool et j'en passe. Après certaines missions, avec tes camarades vous alliez souvent faire la fête histoire de ce détendre. C'est pour cela que tu ne veux certainement pas passer un seul soir loin de ce genre d'endroit. Pour toi, si tu arrêtes de fréquenter les bordels, bars ou autre, cela voudra dire que ta vie est terminée, cela voudra dire que la joie t'a quitté, la bonne humeur et la bêtise. Tu ne veux pas ça, nous le savons tous que tu n'es qu'un gamin dans un corps d'adulte. Alors tu profites, jusqu'à n'en plus pouvoir.

Et au fur et à mesure que le temps passe, tes anciens tuteurs et camarades se font de moins en moins présent. Soit morts, soit arrêtés, soit disparus. Encore une fois seul mais, cette fois-ci, tu sais comment survivre. A l'aide de tes ainées, tu sais que l'argent fait son règne. Alors, tu continues le travail qu'ils faisaient quand tu n'étais encore qu'un enfant. Ces lunettes que tu portes en sont la preuve. Preuve que tu ne souhaites pas oublier grâce à qui tu as vécut. Cette ambiance bonne enfant, tu la garderas pour toujours.  

Tu souriras encore et encore, tu t'amuseras encore et encore. Tu profiteras à jamais. C'est ta manière de vivre. Très peu pour toi de te soucier des autres, tu préfères prendre soin de toi, comme ils ont pu le faire avec toi. Qui à passer pour un traître, tu vas la où l'argent fleurit le mieux. Chez les Impériaux, voilà. La guerre de race, t'en as strictement rien à foutre, toi tu veux juste, l'argent, les gonzesses ou les hommes ou les aliens, et t'amuser.
•• FASCINATING


•• PSEUDO;  Sierra, Teagan, Shady, Kitty, Diamond, faites vous plaisir, j'en ai tellement.     •• SEXE;  FEMAAALLLE.       •• AVATAR;  Donquixote Doflamingo # One Piece   •• COMMENT T'ES VENU SUR BANG BRO ?; PAR TOP-SITE BRO.     •• UN AVIS/SUGGESTION ?; VOTRE FORUM ME FAIT PENSER A UN ANCIEN FORUM QUI A RENDU L'AME MAIS J'SAIS PAS SI C'EST VOUS DONC J'DIRAIS QU'UNE CHOSE. LA SAINTE PALME VAINCRA. (et même si j'ai l'air conne et que je me trompe, j'm'en tape.)     •• DC ?; NIANIANIANIAN


Dernière édition par Mortimer le Lun 3 Aoû - 23:20, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 13/03/2015
Messages : 261
Catégorie :
  • Humain
Présentation : sweet beast
Fiche de liens : warning shot
Crédits : 119

MessageSujet: Re: BITCH BETTER HAVE MY MONEY - mortimer.   Jeu 30 Juil - 12:11

Coucou bb ♥️ Et bienvenue uhuhuh

Alors pour l'avatar, normalement je dirai non car les prédéfinis ici ont des avatars fixes généralement pour une raison (bon là c'est surtout pour les lunettes & cie mais osef). Mais comme je suis pas tyrannique hein (si tu n'apprécies pas un avatar ou n'est pas à l'aise avec, pas facile de rp et je le comprends sans soucis tkt) si tu me sort de ton chapeau un avatar qui pourrai bien coller à Mortimer avec son caractère et tout le bordel bah oui je dirai oui je le veux.

Smexy



There are plenty of ways that you can hurt a man and bring him to the ground. You can beat him, you can cheat him. You can treat him bad and leave him when he's down ••• #CRIMSON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LucilleNoxyCosplay/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BITCH BETTER HAVE MY MONEY - mortimer.   Lun 3 Aoû - 23:15

Finalement je garde DD Maxine
Merci encore de ta réponse ♥️
Je pense avoir terminée ~ Bez
Revenir en haut Aller en bas

Date d'inscription : 13/03/2015
Messages : 261
Catégorie :
  • Humain
Présentation : sweet beast
Fiche de liens : warning shot
Crédits : 119

MessageSujet: Re: BITCH BETTER HAVE MY MONEY - mortimer.   Lun 3 Aoû - 23:39

MORTIMER

       Bienvenue sur BANG! OMGAWD. Je t'aime toi. Genre. Beaucoup beaucoup. Trop happy de voir ta fiche terminée uhuhuh. Bref, tout est parfait, allez, on danse la samba en string bb.

       
• • •  


       ▬ INTRIGUE DU FORUM
       ▬ RELATIONS
       ▬ WIRENET
       ▬ JOURNAL DE RP
       ▬ LISTE DES MÉTIERS
       ▬ DEMANDES DE VAISSEAUX
       ▬ DEMANDES DE LOGEMENTS
       


       



There are plenty of ways that you can hurt a man and bring him to the ground. You can beat him, you can cheat him. You can treat him bad and leave him when he's down ••• #CRIMSON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/LucilleNoxyCosplay/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: BITCH BETTER HAVE MY MONEY - mortimer.   

Revenir en haut Aller en bas
 

BITCH BETTER HAVE MY MONEY - mortimer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2.07 : Dirty Money
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» ৩ all that money can't buy me a time machine. 29/10; 10h
» Money is the anthem of success, le 13/2/12 à 11h52
» Shut up and take my money! [with Onyx and Cloud]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANG ! :: écrits :: fragments d'étoiles :: trou noir-